Pourquoi Oc’Nat?
Il existe une grande diversité d'associations naturalistes sur le territoire d’Occitanie. Monothématiques ou généralistes, agissant au niveau local ou sur de grands territoires, très diverses en terme de nombre de membres, de salariés, de modes...
En savoir plus "Pourquoi Oc’Nat?"
Les adhérents
Les initiateurs... Les 5 structures à l'origine de ce projet : l'Association Lozérienne pour l'Étude et la Protection de l'Environnement (ALEPE), l'Association des Naturalistes de l'Ariège (ANA), le Centre Ornithologique du Gard (COGard), les Écologistes de l'Euzière & Nature...
En savoir plus "Les adhérents"
Nos projets
Le premier Conseil d'administration a vu émerger quelques projets de travaux pour les prochains mois : Un annuaire des naturalistes en Occitanie. Un premier colloque naturaliste régional (fin mars 2019) : les Rencontres Naturalistes d'Occitanie...
En savoir plus "Nos projets"
Contactez-nous
Pour plus d'informations, vous pouvez nous contacter par courriel les membres du bureau ou la Service Civique d'Oc'Nat . Si vous souhaitez rejoindre Oc'Nat, vous pouvez adresser une demande au Conseil d'administration qui décidera après un...
En savoir plus "Contactez-nous"

Pourquoi Oc’Nat?

Il existe une grande diversité d’associations naturalistes sur le territoire d’Occitanie. Monothématiques ou généralistes, agissant au niveau local ou sur de grands territoires, très diverses en terme de nombre de membres, de salariés, de modes de fonctionnement et de modèles économiques, elles ont cependant toutes en commun le projet de contribuer à une meilleure connaissance de la nature et des menaces qui pèsent sur elle, d’informer et de sensibiliser tous les publics, d’éclairer les décisions des décideurs et des gestionnaires d’espaces naturels, et de mettre en œuvre des actions efficaces de protection des habitats et des espèces.

Ce projet de rapprochement tient compte, à la fois, du nouveau contexte administratif et législatif (loi NOTRe, loi Biodiversité avec la création de l’AFB et des ARB) nécessitant un changement d’échelle d’intervention pour pouvoir peser dans la nouvelle grande Région, et d’une volonté partagée d’établir des relations plus étroites, stables et structurées entre associations naturalistes d’Occitanie.

Nous partons également du constat de la fragilité financière de nos organisations où les financements publics en faveur de la biodiversité sont en constante diminution et doivent être partagés entre de nombreux acteurs associatifs dont les rôles et actions sont reconnus et indispensables à leurs territoires respectifs.

Nos motivations sont donc les suivantes :

  •  Agir sur un territoire d’action cohérent avec les limites administratives de la nouvelle Région et pouvant s’étendre au-delà des critères écologiques et biogéographiques,
  • Structurer et soutenir les associations participantes, travailler en collaboration et en confiance et non pas en compétition,
  • Renforcer notre visibilité pour devenir un interlocuteur bien identifié par les institutions régionales et la société civile sur le champ de la biodiversité,
  • porter des projets interdépartementaux ambitieux, viables économiquement et exemplaires dans leur conduite et efficacité,
  • Partager des compétences, des savoir-faire pour enrichir la qualité de nos travaux dans le cadre de projets portés en commun,
  • Produire ensemble des outils de connaissance et communication, mettre en réseau nos données sur la flore et la faune régionale,
  • Renforcer les partenariats avec toutes structures publiques ou privées agissant dans le domaine de la biodiversité,
  • Développer une vision partagée, créer de nouvelles capacités d’initiatives, de nouvelles perspectives de travail en commun,
  • Échanger sur l’intérêt commun de se rattacher à un réseau, un mouvement national, une fédération,

Pour répondre à ces ambitions, qui induisent notamment la mise en œuvre de projets communs, les associations naturalistes de la région Occitanie reconnaissent la nécessité de concrétiser cette dynamique de rapprochement par l’acte fondateur de la création d’une Union des associations naturalistes d’Occitanie.

L’appel à communications pour les 1ères Rencontres Naturalistes d’Occitanie est lancé !
Les 22, 23 et 24 mars prochains à Gruissan, Oc'Nat organisera les 1ères Rencontres Naturalistes d'Occitanie. En attendant le programme détaillé de ces journées, vous...
Assemblée Générale du 3 février à Narbonne
Le Samedi 3 Février 2018 à 10h au Grand Castelou à Narbonne s'est tenue la première Assemblée Générale Ordinaire de l'Union Oc'Nat À cette occasion, 2...
Voeux pour 2018
Oc'Nat vous présente ses meilleurs Vœux naturalistes pour cette année 2018 !
Bienvenue aux nouveaux adhérents Oc’Nat…
Lors du Conseil d'Administration du 20 Octobre 2017 à Montpellier, deux nouvelles associations héraultaises ont rejoint notre Union : Goupil Connexion & LUS        ...
Oc’Nat est née le 6 Mai 2017
Le 6 mai 2017, 16 associations disent OUI à l'Assemblée Générale Constitutive de l'Union des associations naturalistes d'Occitanie. Ils choisissent le nom de leur Union...

Les Rencontres Naturalistes d’Occitanie

Premier grand projet commun porté par l’union, les Rencontres Naturalistes d’Occitanie s’inscrivent dans la filiation de leur homonyme de Midi-Pyrénées dont cinq éditions ont été organisées par l’association Nature En Occitanie (ex-Nature Midi-Pyrénées), membre fondateur d’Oc’Nat.

Ce premier événement à l’échelle de l’Occitanie aura lieu les 22, 23 et 24 mars 2019 aux confins des deux ex-régions, au Palais des congrès de Gruissan (Aude).

Il est placé sous le signe de l’échange : entre les disciplines, les thématiques, mais aussi entre les spécialistes, professionnels et amateurs, des anciennes régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, et enfin entre les associations et structures naturalistes d’Occitanie.
Ces échanges doivent permettre :
– l’actualisation et l’amélioration du niveau de connaissance du patrimoine naturel régional,
– le partage d’expériences et d’outils de gestion, restauration et animation,
– la mise en avant d’actions remarquables ou novatrices,
– le dialogue autour de sujets d’actualité qui font débat au sein de la sphère scientifique, naturaliste et au-delà, parmi les décideurs et techniciens…

 

En bref : ces rencontres, auxquelles on attend plus de 1000 personnes sur trois jours, visent à échanger sur la situation de la protection de la nature en Occitanie et ses perspectives futures.

Les Rencontres Naturalistes d’Occitanie 2019, très largement ouvertes au grand public, seront organisées en deux pôles : un colloque naturaliste, qui sera le vendredi et le samedi le théâtre d’une vingtaine de conférences et auquel sera accolée la présentation de posters, et un forum qui regroupera le samedi et le dimanche les 22 associations membres d’Oc’Nat, au cours duquel seront proposés animations, ateliers pratiques, sorties naturalistes, projection de film

 

Retrouvez l’événement sur Facebook : 

 

 

Appel à communications

 

L’appel à communications  est lancé ! Si vous souhaitez proposer une conférence ou un poster, c’est par ici

 Vous pouvez proposer à la fois une conférence et un poster, mais, par souci d’ouverture et de diversité, seul l’une des deux contributions pourra être retenue.

Date de clôture des contributions : dimanche 18 novembre .

 

Composition du comité scientifique :

Frédéric Andrieu (CBNMed)
Pauline Bernard (Réserve du Gardon)
Blandine Carré (GCLR)
Gilles Corriol (CBNPMP)
Samuel Danflous (CEN-MP)
Thierry Dutoit (Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale)
Jérémie Février (Cabinet Barbanson Environnement)
Carole Hannoire (CBNPMP)
Étienne Ouvrard (éleveur)
Anne Paris (BE Carex)
Laurent Pelozuelo (OPIE-MP)
Françoise Poitevin (CEFE)
Céline Quelennec (Fédération des réserves catalanes)
Matthieu Vaslin (éleveur)